Rechercher

Kosa i di Désiré François ? (Cassiya)

Mis à jour : 18 mai 2020


Avant tout, comment allez vous ?

Bonjour je vais bien ainsi que ma famille, merci.


Comment se déroulent vos journées depuis le début du confinement ?

Ma journée se déroule ainsi : réveil tardif car je me couche tard, un petit rituel imposé par mon fils, studio le matin, pour faire de la batterie et de la musique entre autre, puis l'après midi football et basket-ball avec maman et papa, un peu de vélo d’appartement de temps en temps, du jardinage et bien sur la cuisine.

Pratiquez vous le télétravail ? Si oui dites nous en plus

Non

Pour ceux qui ont des enfants, comment se passe cette gestion ? Entre devoirs et jeux à la maison

Maman (mon épouse) et moi, nous gérons bien la situation.

Quelles sont vos activités en soirée ? Êtes vous plutôt télévision, musique dans les oreilles, jeux vidéo, autres ?

Moi c’est la musique et aussi vidéo gags avec mon fils, maman (mon épouse) c’est lecture, yoga et sport.

Revenons à l’art et aux œuvres : dites nous comment vous vient l’inspiration en ce moment et comment elle se matérialise ? (enregistrement ? écriture ? autres)

Dans cette crise sanitaire, je compose, mon habitude n’a pas changé, toujours avec ma guitare et la tête pleine de compositions en désordre.

Le milieu culturel souffre beaucoup actuellement, comment cela se matérialise pour vous ? (perte de cachet ? Tournée annulée, studio fermé)

Une tournée en avril en France a été annulée, mon concert à Maurice en mai reporté et les interventions privées, annulées aussi, donc pas évident , mais le plus important c’est de garder sa santé pour revenir en pleine forme.

Quels seront les moyens à mettre en œuvre selon vous, pour remettre la machine à flot quand le « déconfinement » débutera ?

Comme on dit, la musique adoucit les mœurs, donc je pense qu'il faudra accentuer un peu plus sur la place de l'artiste et de l’art dans la société. Car si on regarde bien, beaucoup d’interventions musicales sont faites avant tout pour apporter du bien être et du soutien aux personnes.

Quelle sera la 1ère chose que vous ferez une fois toutes les interdictions levées ?

Me rendre à la mer avec ma famille.

Avez-vous un message à faire passer à nos dirigeants, à vos fans, autres ?

Restons unis et questionnons nous sur la présence de l’autre, notre singularité et notre façon de voir le vivre ensemble, ne perdons pas à l'esprit ce que nous avons vécu quand cette crise s’arrêtera pour que l’on puisse continuer à dire que l’autre existe mais que cette existence se fait ensemble.


Crédit photo: Hugo Rodelin